Accueil » Médiathèque » Récits » Une bonne journée qui s'annonce
Récits des parties des citoyens.

Une bonne journée qui s'annonce

Messagepar Tarzanjane » Lun 28 Mar 2016 17:03

11h, je file à la douche, je m'active, je sais qu'il est la haut, qu'il attend, impatient et ... tendu, si je puis dire.

Sous le jet de l'eau je frémis, sensible, mes sens sont en alerte, me passer le savon sur le corps devient tout à coup sensuelle, délectable, je m'attarde quelques brefs instant puis saisi le jet pour me rincer, comment résister à un arrêt du jet d'eau, placé stratégiquement sur mon clitoris à découvert.

Vite je sors de là, me sèche, j'installe la camera, j'arrose mes mains d'huile pour le corps, et me voila me caressant les seins, les hanches, me tortillant devant l'objectif m'imaginant qu'il regardait déjà.

L’excitation conduit mes mains vers le creux de mes hanches, je me tourne. Stop! cela suffira à attendrir le fauve. J' entend la sonnerie du téléphone, il a reçu la vidéo, je finis d'enfiler mes bas, mes jarretelles, mes seins sont gonflés et tendus, toute l’excitation que je ressens se concentre la! Ne reste plus qu'un peu de couleur autour des yeux pour accentuer le désir qu'ils expriment quand je le regarde.  

Je monte les escaliers haletante,il a allumé la bougie, je sens l'odeur sucré qui se diffuse dans la pièce, je sais qu'il est prêt...

Assis sur une chaise au milieu de la chambre, le pantalon légèrement entrouvert je ne vois que l'élastique du caleçon, sur son visage un sourire en coin et des yeux chargés de désir.

- Jolie vidéo, me lance t' il
- elle t'a plu? j'en suis ravi mais ce n'est pas flagrant.


D'un geste rapide et assuré il enlève son tee-shirt et laisse apparaitre, coincé dans l' élastique, le bout rouge et gonflé de son gland,il sait l'effet que produit sur moi la vue de son sexe raide. Ma respiration s'intensifie, je me lèche déjà les lèvres à l'idée de recevoir cette douce sucrerie.Il a l'air satisfait de sa provocation.

Je me rapproche vers l'objet de mon désir, je commence par gouter ses lèvres chaudes, nos langues se frôlent, notre souffle est court, je glisse le bout de ma langue sur son torse direction son téton, j'aime bien le mordiller, toujours le même, ça l’agace je le sais mais je dois bien trouver des raisons de recevoir quelques fessées.
Je continue ma descente, j'ai hâte mais je ne dois pas le montrer, je me tortille car je sais que ses yeux surveillent le moindre de mes gestes. Sa respiration se fait de plus en plus courte à mesure que mon cul roule au rythme de ma descente.Le voila je l’aperçois, j'ai envie de l’envelopper de mes lèvres mouillées mais je me freine, juste le bout de ma langue pour commencer, l'effet est immédiat, sa verge se tend comme prise de spasme, comme si elle en voulait encore. Ma langue se promène tout autour de son gland, mes mains glissent le long de ses hanches, je frôle l’intérieur de ses cuisses du bout des doigts vers ses testicules qui se tendent à mon passage, ma langue continue d'humidifier ce bout tendu qui n'attend que d'être avalé.
J'abandonne momentanément ce gland que je désire tant et descend doucement le long de sa verge, hummm je me régale de la lécher, je cherche d'une aspiration habile à gober l'une et puis l'autre testicule. Elles roulent sous le jeu de ma langue, il expire doucement comme pour dissimuler son plaisir. Je lâche mes prisonnières pour remonter à nouveau vers ce précieux trophée, le lubrifiant de salive au passage de ma langue. Haletant il imagine déjà ce qu'il va lui arriver sachant tout de même qu'il n'est jamais à l'abri d'une nouvelle idée qui me traversera l'esprit.

Je tête doucement le bout de sa queue, puis de plus en plus fort au fur et à mesure que je l'introduis dans ma bouche, je salive autant que je mouille, on entend que le bruit de notre excitation et de ma bouche qui aspire goulument. Ces geste se font plus ciblés, alors qu'il me caressait doucement le cou, il voyage d'un sein à l'autre cherchant à les palper. Ma robe le gène je me relève donc pour lui faciliter la tache, il en profite pour supprimer mon soutiens-gorge, je lui lance un regard rapide comme pour lui confirmer mon excitation, il comprend de suite et vérifie du bout d'un doigt le taux d'humidité qui règne entre mes jambes.

Son doigt entre facilement, je me décale sur un côté afin qu'il joue avec ses mains pendant que je reprend ma fellation ou je l'avait laissé. Il me mord une fesse je lui rend donc cette agréable douleur en avalant d'un trait sa queue, il gémit, je sers la base de sa verge autour de mes doigts et la remue dans le fond de ma gorge. Il me fait remarqué à quel point je me suis perfectionné dans ce domaine, je lui répond que ce n'est qu'un hommage à ce magnifique membre qu'est sa queue.

J' exécute des vas et viens accompagné d'une succion intense au point que je sens gonflé son gland autant qu'il rougit. Il n'en peut plus, dans un élan vif et sans que je ne n'ai le temps de comprendre, il me bascule les fesses tendu vers lui, une main ferme me retient une hanche alors que l'autre main me fait rougir une fesse. Je gémit de plaisir et me penche un peu plus pour recevoir à nouveau cette violente caresse, il recommence et m’empale aussi vite, évidement il ne rencontre aucune difficulté à me pénétrer, je mouille tellement. L'effet est immédiat je remue le cul autant qu'il m'est possible de le faire, il me saisi la seconde de hanche et commence un assaut de vas et viens régulier. Puis, brusquement s’arrête, il me retourne me regarde droit dans les yeux  "à moi de jouer maintenant, me lance t'il."

Il m'emmène vers le lit, me fait m'allonger, me remonte les bras au dessus de la tête et m'attache les poignets l'un à l'autre ne me laissant pas la possibilité de me servir de mes mains, je suis étendu sur le lit entièrement soumisse à ses intentions.

A ce moment je sais que le supplice ne sera que plaisir. Je m'offre à lui, je m'abandonne totalement.
Ces doigts se promènent le long de mon corps, j'en ai la chair de poule le bas de mon ventre ne cesse de se contracter, il m'embrasse et me lèche doucement en entamant sa descente vers mes petits seins tendus, n'oubliant pas de me mordre a son tour le téton comme pour se venger. Il dessine des lignes abstraites sur mon ventre, je ne peux m’empêcher de remuer, de me tendre, je respire vite, j'ai tellement hâte, il continue à me martyriser en contournant le chemin que je lui offre pour atteindre l'intérieure de mes cuisses, je frissonne à nouveau, un gémissement de supplice sort du fond de moi.

J'écarte les jambes autant que je peux pour l'inviter à me gouter, il passe un coup de langue rapide qui me fait dresser le corps, "encore je t'en prie" il recommence et se met à fouiller entre mes lèvres ouverte avec sa langue, mon clitoris droit et ferme et maintenant agité par son pouce expert, je m'arrive plus à contrôler les sons qui s'échappe, je ne suis plus la, je vole vers le plaisir.

Il s’arrête et me regarde, alors que ma vue se fait de moins en moins trouble, j’aperçois son sourire satisfait, il m'embrasse avec douceur et toujours avec la même facilité déconcertante me retourne. Me voila à quatre pattes, il enlève le string qui ne lui avait pourtant pas poser de difficulté pour atteindre son objectif jusque la.

Les mains toujours liées je ne peux pas me défendre, il s'avance vers la raie de mon cul et continue ce qu'il avait si bien commencé, mon bassin se déhanche sous les coup de langue, je ne sais pas dire si c'est moi qui mouille autant mais toujours est il qu'il n'a aucune difficulté a passer le doigt qu'il avait logé dans mon vagin à mon anus.

Mon seul regret à cet instant et de ne pouvoir avaler sa queue, de ne pouvoir la toucher, je tente une approche avec une voix empli de désir et de sensualité: " Détaches moi, s'il te plait."
La seule réponse qu'il me donne est une fessée, ce qui me pousse a demander à nouveau en suppliant un peu plus "Détaches moi je t'en prie, je veux me toucher ".

Voila ce qu'il fallait lui dire, il s'empresse de me délivrer et se replace pour admirer la vue, je fais courir mes doigts de mon clitoris à mon anus, "viens, prends moi", il se mord la lèvre, je sais qu'il est à bout d'envie, je le provoque encore en remuant mon cul "viennnss"

D'une main il dirige sa verge raide vers mon vagin "humide" et un doigt dans mon petit déjà prêt à l’accueillir.
Dans un élan commun nous savourons ce plaisir, nous ne retenons plus nos souffle ni nos gémissement.
Je remue, je me colle, me tortille, mon doigt titille mon clitoris.

Quand d'un coup il pénètre mon anus, je suis comme envahie d'un désir encore plus fort, je ne suis plus moi même, je ne suis que jouissance, je lui lance " mes doigts ne suffisent pas " cette simple phrase résonne comme un ordre ou une demande tellement claire que s'en tarder il me présente mon jouet préféré,que j'introduis immédiatement dans mon vagin. Mon corps est secoué par ses assauts, mes mains remuent frénétiquement entre le jouet et mon clito  "encore, encore, oui, oui..." les mots n'ont plus d'importance seul notre plaisir dicte nos actes et dans un râle long et bruyant nous atteignons l'orgasme. Nos corps épuisés s'effondrent sur le lit, nous restons blottis l'un contre l'autre le temps de retrouver la place initiale de tout nos sens.

Jane
Accès uniquement par affinités.
Tarzanjane
Voteur occasionnel
Voteur occasionnel
 
Messages: 22
Âge: 41

Re: Une bonne journée qui s'annonce

Messagepar steve76 » Lun 28 Mar 2016 17:27

très joliment raconté :)

le plaisir est presque ... palpable^^
https://ogamex.net?refcode=8BYP53MQd32J (un petit jeu en temps réel)
steve76
Jet-Setter
Jet-Setter
 
Messages: 68
Âge: 30

Re: Une bonne journée qui s'annonce

Messagepar Mesonyx » Mer 30 Mar 2016 14:16

omg quelle... Plume

Bravo pour ce chaud récit.
C'est malin, la journée va être longue maintenant
Avatar de l’utilisateur
Mesonyx
Conseiller Municipal
Conseiller Municipal
 
Messages: 767

Re: Une bonne journée qui s'annonce

Messagepar Tarzanjane » Mer 30 Mar 2016 21:16

Merci à vous  :D


Désolé Mesonyx j'espère que la journée n'a pas été trop difficile du coup ...
Accès uniquement par affinités.
Tarzanjane
Voteur occasionnel
Voteur occasionnel
 
Messages: 22
Âge: 41

Re: Une bonne journée qui s'annonce

Messagepar Sasori » Ven 1 Avr 2016 10:59

Mon dieu... j'ai chaud.  :oops:
Image
Avatar de l’utilisateur
Sasori
Maire de Sexy City
Maire de Sexy City
 
Messages: 4509
Âge: 35

Re: Une bonne journée qui s'annonce

Messagepar Isa-Belle » Sam 2 Avr 2016 06:43

__________________________________

Bonjour

Merci d'avoir partagé cette belle histoire.
Nous la découvrons ce matin avant d'aller faire notre jogging.
C'est absolument superbe.

Isa
__________________________________
Mes textes sont déposés - © - Tous droits réservés
Avatar de l’utilisateur
Isa-Belle
Voteur occasionnel
Voteur occasionnel
 
Messages: 34
Âge: 32

Re: Une bonne journée qui s'annonce

Messagepar Tarzanjane » Sam 2 Avr 2016 15:16

Merci beaucoup à tous

C'était une première pour moi, vous m'encouragez à continuer du coup ^^  :roll:
Accès uniquement par affinités.
Tarzanjane
Voteur occasionnel
Voteur occasionnel
 
Messages: 22
Âge: 41


Retourner vers Récits

  • Qui est en ligne
    Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun citoyen et 1 invité
cron